:1--Les Fausses Croyances de Mirza Ghulam A. Qadiani
  Non - Arabic Articles France

: 1--Les Fausses Croyances de Mirza Ghulam A. Qadiani
: webmaster
on livre, « Ilhaamamt-e-Mirza. »

31. Mirza écrivit avec grande fierté :

« O la nation Shia ! N’insistez pas sur le fait que (Syedna Imam) Hussein est

votre sauveur. Je vous dis sincèrement qu’aujourd’hui il y en a un parmi vous

qui est plus grand que Hussein. » (Dafe al Bala p.13, Roohani Khazain vol 18 p

233).

32. Il exprima sa gloire en ces mots :

« Je visite Karbala plusieurs fois, 100 Hussein sont chaque fois dans ma

poche. » (Durre-Sameen Persian p. 136).

33. Mirza Sahib écrivit dans son livre, « Aijaz-e-Ahmadi. »

« Une grande différence existe entre moi et votre Hussein parce que je reçois

l’aide de Dieu à chaque moment. Mais Hussein ? Rappelez-vous seulement des

plaines de Karbala. Jusqu’à ce jour, vous continuez de crier. Alors, méditez ! »

(Aijaz-e-Ahmadi, Roohani Khazain vol.19 p. 181).

34. Il dit encore :

« Je suis la victime de l’Amour mais votre Hussein a été tué par des ennemis.

La différence est assez claire et évidente » (Aijaz-e-Ahmadi p.81, Roohani

Khazain vol 19 p.193).

Chers lecteurs ! Analysez les explications déloyales de Mirza, dans des termes

vilains et arrogants qu’il prétendit sa supériorité sur Hazrat Imam Hussein RA.

Même les nations non musulmanes louent le caractère, le grand sacrifice et le

martyre de Hazrat Imam Hussein. La détermination, la patience, la

persévérance et la bravoure démontrées par Hazrat Imam Hussein lors de la

bataille de Karbala entre la vérité et le mensonge est sans équivalent. Comparer

un tel superbe martyre à Mirza Qadiani est comme le faire entre une chauvesouris

et le soleil ! Cheh nisbat Kihaakraa ba’aalam-e-pak !

Où est le sacrifice, la patience et la consécration à la foi ? Pour celui qui sous

l’intimidation d’un magistrat de la cité avait signé un do*****ent dans lequel il

s’engageait de ne plus publier les prophéties intimidantes sur la mort et autres

punitions contre ses opposants sans leur permission. Malgré sa lâcheté et son

immobilisation, il se vanta que 100 Hussein sont dans sa poche. Si ce n’est pas

le sommet de la perfidie qu’en est-il d’autre ?

O Mirzais ! Que voulait dire Mirza Saheb en déclarant « Je suis la victime de

l’Amour » De quel Amour avait-t-il été victime ? Lorsque vous répondrez,

rappelez-vous de ne pas mentionner le nom de Mohammadi Begum !

35. Mirza Sahib déclara encore :

« Je suis comme le Qur’an. Bientôt sera mis dans mes mains tout ce qui a été

exhibé par le Qur’an. » (Al Bushra vol 2 p 119).

36. « Les conversations que j’ai avec Dieu, je les considère sans erreur. C’est

dans ma foi comme le Qur’an, ma Wahi (révélation) n’en comporte aucune. La

foi qu’avait Hazrat Issa de la parole qui descendait en lui, celle de Hazrat

Mussa en la Torah ainsi que celle du Leader des Prophètes Hazrat Muhammad

Mustafa SAAW au Saint Qur’an, est la même celle que j’ai en ma WAHI. Dans

cette croyance, je ne suis moins qu’un Prophète. Le menteur est maudit. »

(Durre Sameen p. 163 Roohani Khazain vol 18 p. 477-478).

37. En une autre occasion, il avait exprimé ses mensonges en ces mots :

« De cette conversation que j’aie avec Dieu, si j’en doutais un moment, je

deviendrai un incroyant et ma vie dans l’au-delà sera détruite. Cette parole qui

descend en moi est une vérité absolue comparable au soleil et à la lumière. De

même, je ne peux pas douter de cette parole de Dieu révélée à moi. J’ai la foi en

elle comme je crois au livre de Dieu. » (Tajalliyat-e-Ilahiyat p 25-26).

O les disciples de Mirza Saheb ! Lorsque Mirza Saheb est comme le Qur’an,

pourquoi récitez-vous les traductions du Qur’an en urdu, en anglais et en

allemand ? Auriez-vous oublié les enseignements de Mirza Sahib prétendant

qu’il est comme le Saint Qur’an? Mais, il avait sa photographie. Si vous avez

besoin du Saint Qur’an ou de son commentaire dans n’importe quelle langue,

vous n’avez qu’à regarder sa photographie !!!

38. Mirza Sahib écrivit encore:

« Lorsqu’un homme baisait mon pied, je disais que je suis Hajr-e-Answard (la

Pierre Noire de la Ka’aba). » (AlBushra vol 1 p 48).

Oui Monsieur ! Il semble qu’en devenant Hajr-e-Answard, Mirza Sahib ouvrait

la porte à ses fidèles pour qu’ils baisent ses pieds chaque fois et pour toujours.

Mais, O les Mirzais Lahori ! Vos frères Qadianis continuent de savourer le

plaisir de baiser son tombeau malgré que vous avez renoncé à cet honneur.

39. Mira Sahib poursuivit :

« Zameen-e-Qadian ab Mohtram hay# hujoom-e-khalq say ardh-e-Haram hay-

Traduction : La terre de Qadian est devenue aujourd’hui une Terre Sainte. #

Avec l’augmentation de la population, Qadian est devenu la terre de Haram

(Makkah) » (Durree Sameen, urdu p 52)

O Ahmadis, votre Hazrat avait réellement dépassé toutes les limites. Aurait-il

inventé une science dont vous en êtes fiers ? Ouvrez vos oreilles, il dit que la

terre de Qadian est respectable à cause de la masse de gens et ce fait elle est

devenue

« la terre de Haram ! » N’allez-vous pas à la Mecque pour le pèlerinage ? La terre

de Qadiani est la terre de Haram et Mirza Sahib est Hajr-e-Asward, l’inspiration

de « Inna a’atainaaka al Kawthar » (AlBushra vol 2 p 109). S’il en est ainsi,

considérez les sources d’eau de Qadian comme du Zam zam. Près du tombeau

de votre Messie Promis se trouve l’étable de l’âne du Dajjal avec qui vous

pouvez arriver rapidement à Qadian de n’importe quel coin d’Hindoustan. Oui !

Ne l’oubliez pas. Qadian est l’endroit où votre Mujaddid/Zilli/ Buroozi a eu

cette inspiration :

« Les gens de Yazeedi sont nés à Qadian. » (Izala-e-Auham, notes en bas de

page p. 72, Roohani Khazain vol 3 p 138).

Oui, Monsieur ! Nous ne sommes pas intéressés si Qadian est la Terre de

Haram ou le lieu où vivaient les Yazeedis. C’est votre affaire. Toutefois, si vous

avez le courage, donnez-nous la réponse à cette question : Depuis que votre

Hazrat Sahid avait dit que la population avait transformé Qadian en terre

Haram. Si la foule et le grouillement peuvent-ils faire d’une localité la « Terre de

Haram » ? Quand commenceriez-vous à dire que la Ka’aba se trouve à New-

York ou à Londres ou à Berlin ?

Certaines Ilhamas (inspirations) de Mirza pleuvaient sur lui dans les mots

suivants :

40. « Wa maa arsalnaaka illa Rehmat al lil Alamiin. »

Traduction : O Mirza Nous vous avons envoyé en tant que Miséricorde pour les

mondes. » (Anjam-e-Atham p 78, Roohani khazain vol 11 p 78).

 2--Les Fausses Croyances de Mirza Ghulam A. Qadiani

[ 1] [2]
:   admin       (   )
: 0 /5 ( 0 )

: 26-11-2009

: 3111