:La Connaissance de Mirza
  Non - Arabic Articles France

: La Connaissance de Mirza
: webmaster

Bismillahir Rahmanir Rahim

Mouvement Anti-Ahmadiyya en Islam

Campagne d’information

La Connaissance de Mirza

Montages, Mensonges et Corruptions

par

Dr. Rashid

« Et quel pire prévaricateur que celui qui blasphème un mensonge contre Dieu ? ou qui dit : « Révélation m’a été faite » quand rien ne lui a été révélé ! ».Al Qur’an 6:93

Un menteur doit posséder une bonne mémoire.

Montaigne disait que pour devenir un bon menteur, il faut avoir une superbe mémoire qui non seulement a besoin de conserver les faits réels mais aussi de bien retenir les nombreuses versions contradictoires des faits. C’est une tâche pas facile.

« Aucun humain n’a de mémoire parfaite pour faire de lui un bon menteur » (Abraham Lincoln)

Cher Lecteur,

Mirza Ghulam Ahmad Qadiani, le fondateur du Mouvement Ahmadiyya a prétendu être à la fois un Prophète d’Allah, un Messie Promis, un lmam Mahdi et bien d’autres qualificatifs. Il a aussi prétendu être le réservoir de l’inspiration divine (wahi) et que Dieu lui aurait tout appris sans intervention humaine.

« Comme je crois aux versets du Qur’an de même sans aucune différence, je crois en cette révélation de Dieu faite à moi…Et je peux jurer devant Khana Ka’aba que cette pieuse révélation faite à moi, est la parole du même Dieu, révélée à Moïse, à Jésus et à Hazrat Muhammad (SAW). (Aik Ghaltee kaa Izala p.6, Roohani Khazain vol 18 p.210).

« Je jure au nom de Dieu que je crois en ces inspirations comme je crois aussi au Saint Qur’an ainsi qu’à d’autres livres révélés. De même, je considère le Saint Qur’an comme étant absolument la Parole de Dieu et je crois que la révélation faite à moi est aussi la Parole de Dieu» (Haqeeqatul Wahi p.211, Roohani Khazain vol 22 p.220)

Ainsi, nous affirmons sans ambages que tout ce que Mirza avait dit ou tout ce que nous lisons dans ses livres avait été inspiré par Dieu. Ses dires et ses écrits sont donc exempts de toute erreur, de tout mensonge. Ils ne constituent donc pas un montage.

Mirza avait dit : « Sans aucun doute, Dieu ne m’a jamais abandonné dans l’erreur. Même en fermant l’oeil, Il me protège de toute faute et me met à l’abri des tentations sataniques ». (Nur ul Haq, dernier page, Roohani Khazain vol 8 p 372).

« Kullama qulto qulto min amrahoo, wa maa fa’alto un amree, na maa aftaraito ‘alaa Rabbi al’Alaa » -Tout ce que je dis, je le dis avec Sa (Dieu) permission et je ne fais aucune chose de mon gré. Je ne fabrique rien contre mon Seigneur ». (Mawahibur Rehman p 3, Roohani Khazain vol 19 p 221)

« Wa maa unteqo unil hawa in howa illa wahun yooha ». Il ne dit rien de son gré, plutôt tout ce que vous entendez, c’est de la révélation émanant de Dieu » (Arba’een n°3, Roohani Khazain vol 17 p 426-427).

Ces déclarations de Mirza Ghulam Qadiani sont très claires. Tout ce qu’il avait fait ou avait dit, tout ce qu’il avait écrit, tous ses 83 livres dépareillés, ses 10 volumes de Mofoozaat aussi bien que sa collection des révélations appelées Tadhikirah, ainsi que ses 3 volumes des collections d’Annonces ont été directement inspirés par Dieu. Je suis sûr que les Ahmadis / Qadianis Lahoris s’accorderont avec moi sur ce point.

Au cas où une faute aurait été commise ou un mensonge se serait glissé dans ses livres, qui en serait responsable ?

Peut-on incriminer Dieu (Ma’azAllah) ? A moins que son « Dieu » lui aurait menti pour le ridiculiser aux yeux de ses opposants. Comme Dieu est Omniscient et Parfait qu’Il ne peut pas commettre de faute ou faire une fausse déclaration, alors il ne peut y avoir d’autres explications plausibles et sinon toutes ces inspirations et les révélations avaient pour source SATAN, transmises à Mirza Ghulam par « Eil, Tichee Tichee, Khairaatee ».

Je laisse aux lecteurs le soin de tirer eux-mêmes la conclusion.

Dans les paragraphes qui suivent, vous y trouverez les exemples des fabrications, des déformations des faits et de véritables mensonges. Mais avant cela, voici ce que Mirza Ghulam dit de celui qui fabrique un mensonge :

« Mentir n’est moins qu’une apostasie ». (Arba’een n°3 p.24 note en bas de page, Roohani Khazain vol 17 p.56, 407).

« S’il est prouvé que l’on a menti sur une question ; on ne sera plus crédible sur toute autre chose » (Chashma-e-Ma’arifat p.222, Roohani Khazain vol 23 p. 231).

Selon Mirza Ghulam Ahmad Qadiani il existe deux types d’inspiration :

l’inspiration divine (Ilham Rehmani), et l’inspiration satanique (Ilham Shaitaani)

L’inspiration divine est toujours correcte, tandis que celle de Satan est souvent fausse. Elle est parfois correcte lorsque Satan veut méconduire quelqu’un pour son plus grand bénéfice. C’est dans cette catégorie que l’on peut classer les révélations ou les inspirations de Mirza .

Fabrications. Série n°1 par Dr. Rashid

Je commencerai ces séries par peu d’exemples tirés des écrits de Mirza Ghulam concernant les faits historiques, donc vérifiables par des sources indépendantes. Aucune interprétation n’est nécessaire, ni même une explication. En d’autres mots, analysons simplement les écrits :

« Les historiens connaissent que dans sa maison (du Saint Prophète SAW) onze fils sont nés et sont tous morts….. » (Chashma-e-Ma’arifat p 286, Roohani Khazain vol 23 p299).

« Voyez dans la maison de notre prophète, douze filles sont nées. Il n’a jamais dit pourquoi un garçon n’est pas aussi né » (Malfoozaat vol 6 p 57).

« Le Saint Prophète (SAW) n’a même pas eu la chance d’apprendre la langue maternelle de ses parents parce qu’à l’âge de six ans, les deux étaient morts » (Ayam-u-Sulh p 150, Roohani Khazain vol 14 p 396 note en bas de page).

Chers lecteurs,

Lisez n’importe quel livre d’histoire ou consulter la biographie du Saint Prophète Muhammad SAW, vous y découvrirez qu’il a eu quatre fils et quatre filles. Aucun écrit ne mentionne que le Saint Prophète a eu douze filles ou onze fils. Le père du Saint Prophète mourut avant sa naissance tandis que sa mère mourut lorsqu’il avait atteint l’âge de 6 ans.

Quelle était la source de l’information de Mirza Ghulam ? Lisez maintenant ce qui suit :

« Tout ce que je dis, je le dis avec Sa permission (Dieu). Je ne fais rien de mon gré tout comme je ne fabrique aucune chose sur mon Seigneur ». (Mawahibur Rehman p3, Roohani Khazain vol 19 p 221).

Alors, qui est ce « dieu » qui donne de telles fausses informations pour ridiculiser son propre prophète ? N’est-il pas possible que ces inspirations provenaient de Satan ? Mirza n’était-il pas confus ? Mais Dieu n’a pas abandonné Mirza pour que l’erreur lui arrive même lorsqu il fermait l’œil, il se vantait ainsi.

« Sans aucun doute, Dieu ne m’a jamais abandonné dans l’erreur, même lorsque je ferme l’oeil, Il me protège de toute faute et Il me met à l’abri des tentations sataniques ».(Nur ul Haq dernier page, Roohani Khazain vol 8 p 372)

Quelle que soit la source de cette révélation et de celui qui est derrière elle, une chose est certaine, elle ne provenait pas d’Allah mais de Satan. Quelle garantie avons-nous si d’autres n’ont pas la même source ? J’invite les Ahmadis à réfléchir.

Wassalam

Dr. Syed Rashid Ali

P.O.Box 11560

Dibba Al Fujairah

United Arab Emirates (UAE)

rasyed@emirates.net.ae

http://alhafeez.org/rashid

:   admin       (   )
: 0 /5 ( 0 )

: 26-11-2009

: 509