:LES ECRITS SONT REVELATEURS.
  Non - Arabic Articles France

: LES ECRITS SONT REVELATEURS.
: webmaster
>

melancholia par Allama Burhanuddin Nafees).

“Les illusions fantaisistes du patient priment sur les activités accomplies à l’état normal.

Par exemple, si le patient est un religieux, il prétendra à la divinité et naturellement

prêchera aux gens ce qui se passe dans sa tête ». (Akseer-e-azam, vol. 1 p.188 par

Mohammad Azam Khan).

“Pour un prétendant à l’inspiration, il est prouvé qu’il souffre de l’hystérie, de la mélancolie

ou de l’épilepsie. Donc, vous n’avez plus besoin d’une autre preuve pour rejeter sa

prétention parce que c’est comme un coup qui fait que toute la structure de la vérité

s’écroule de sa fondation ».

(Par Dr.Shahanawaz Qadiani dans le Magazine Review of Religions, Qadiani du mois

d’Août 1926).

MIRZA QADIANI ET L’ALCOOL + LA TOXICOMANIE.

« L’opium était si fréquemment utilisé en Médecine que Hazrat Maseeh (Mirza Ghulam

Ahmad Qadiani) avait l’habitude de dire qu’aux jeux des médecins, l’opium est la moitié de

la médecine. Ainsi, il prenait de l’opium avec d’autres médicaments pour traitement et non

comme intoxicant. Chacun de nous, consciemment ou inconsciemment, prend de l’opium

à un certain niveau ».

« Hazrat Maseeh Mowood (le Messie Promis, Mirza Ghulam Ahmad Qadiani) fabriquait un

remède appelé Tiryaq-e-Ilahi sur instructions de Dieu et sa principale composante était de

l’opium. Ce remède a été amélioré en ajoutant plus d’opium et était administré à Hazrat

Khalifa (1er Calife Hakeem Noorddin) par Hazrat (Mirza Qadiani) durant plus de six mois et

le prenait lui-même lors de ses crises».

(Article par Miam Mahmood Ahmad Khalifa Qadian dans Akber Al Fazal, Qadian, vol 17

n°6, 19 Juillet 1929).

Le vin tonic

« Mon cher frère, Mohammad Hussain Saheb, puisse Dieu vous protéger

Assalam Alaikum.

Main Yar Mohammad est en cours de route. S’il y a des choses à acheter, achetez-les

pour vous-même et payez pour moi, une bouteille du vin tonic au magasin de Plommer.

Je veux bien du vin tonic. Gardez cela à l’esprit. Le repos est O.K ».

(Signé : Mirza Ghulam Ahmad Qadiani). (Lettres de l’Imam au P.S. collections des lettres

par Mirza Ghulam Ahmad Qadiani à Hakeem Mhammad Hussain Qadiani, propriétaire du

Dispensaire Rafiq-us-Sehat, Lahore).

« Le vin tonic naturel a été payé au magasin Plommer à Lahore. Dr. Aziz Ahmad a

répondu en écrivant ».

Sur instructions, j’ai demandé au magasin Plommer et la réponse fut la suivante :

« Le vin tonic est un vin fort et intoxicant importé de l’Angleterre dans des bouteilles

scellées. Son prix est de 5 Rs et 8 Annas (le 21.9.1933).

(Saouda-e-Mirza p.39 par Hakeem Mohammad Ali, Directeur du collège Tibbiya,

Amratsar).

Voyez combien, les prétentions de Mirza Ghulam Ahmad d’être le Messie Promis, Mahdi

et Prophète constituent les symptômes de la maladie et non le résultat des inspirations ou

des conversations avec Dieu. Le problème était devenu si complexe avec la prise de

l’opium et du vin tonic.

Je prie pour que Dieu accorde la guidée et la compréhension aux Qadianis pour qu’ils

suivent le droit chemin. Autrement, les fidèles d’un prophète mélancolique sont aussi des

mélancoliques.

Mouvement Anti Ahmadiyya en Islam

Dr Syed Rashid Ali

PO BOX 11560 Dibba, Al Fujairah. U.A.E

E-mail : rasyed@emirates.net.ae/ alhafeez.org/rashd

[ 1] [2]
:   admin       (   )
: 0 /5 ( 0 )

: 26-11-2009

: 2502